Le cri

Créations de 1982 à 1988

Cette série, mais en réalité le quasi ensemble de l’œuvre de l’artiste pourrait être marqué du même sceau, est une empreinte…

Les artistes sont des comètes. Leur sensibilité extrême se nourrit de l’univers qui les entoure, mais leur appréciation du temps qui passe est magnifiée par leur approche artistique. Nul étonnement donc à ce qu’une enfant devenue jeune femme, durant vingt-quatre années et malgré un bouclier familial fait d’amour et de principes moraux, n’ait été durablement marquée en son âme dans sa découverte de l’univers par le joug d’une dictature impitoyable, celle des Ceaucescu, avant que le vent de l’histoire ne balaye ces tortionnaires.

Angoisses, petits combats ou grandes luttes pour la liberté ou la survie au quotidien, les bruits de bottes et de balles ont davantage entouré l’artiste naissante que celui des oiseaux dans les rues de Bucarest.

Cependant, cette traversée des méandres de l’Histoire, armée de ses seules mains d’or et d’un don pour le dessin et l’art graphique, lui ont permis d’ouvrir une fenêtre d’espérance dans un monde d’obscurité. Ses œuvres, dont la série « le cri » est la plus évidente avec ces yeux qui appellent et interpellent, sont l’éditorial de ces temps de feu. Elles sont aussi un catharsis puisque, loin de la détruire, ces épreuves sont incontestablement fondatrices de l’artiste puissante qu’ ANCA-SONIA est devenue. « Là où il n’y a rien, il y a toujours quelque chose » a-t-elle écrit. L’artiste a changé le plomb en or…


« Je me réveille, je secoue mes ailes
et je me sens mieux qu’un oiseau. »
« Je ne veux pas fermer les yeux,
la terre pourrait fuir plus vite que ma pensée. »

Copyright © Anca Sonia 2017